Exploitation des cables sous-marins – Cameroon Telecommunications

          CAMTEL assure avec expertise la gestion des 3 points d’atterrissement dont dispose le Cameroun en ce moment.

              Le premier se trouve à Douala sur le SAT-3/WASC/SAFE mis en service en 2002 et qui relie l’Europe (Portugal) à l’Asie (Malaisie) en passant par l’Océan Atlantique.  Sa capacité disponible est de 40Gb.

Le pays est également connecté au câble sous-marin du consortium WACS à travers le point d’atterrissement de Batoké –Limbé. Le câble WACS a été mis en service à Limbé en 2015 avec une capacité disponible de 100Gb.

Le dernier né est le point d’atterrissement de Kribi sur le Câble NCSCS (Nigeria Submarine Cable System)  reliant le Nigéria au Cameroun avec 5 autres points d’atterrissement prévus dont 3 au Nigéria et 2 en Guinée Equatoriale. Sa capacité est de 3.8 Terabit.

Toutes les communications internationales du Cameroun ainsi que celles du Tchad sont acheminées à travers ces câbles. Par ailleurs, dans le cadre de ses grands projets structurants, le Gouvernement camerounais a décidé d’acquérir de nouveaux points d’atterrissement dont celui de Kribi connecté au câble du consortium ACE et un autre câble d’une très grande capacité entre le Cameroun et le Brésil. Ainsi, les capacités d’accès à l’international se verront augmentées, les chemins diversifiés, assurant de fait une plus grande fluidité et une sécurité dans les communications électroniques à l’international.

 

WordPress Video Lightbox Plugin
WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien